Voici quelques exemples de cinéastes qui ont signé eux-mêmes le remake d’un de leurs films :

Cecil B. DeMille :
Les Dix commandements (The Ten Commandments, 1923) et Les Dix commandements (The Ten Commandments, 1956)


Alfred Hitchcock :
L’Homme qui en savait trop (The Man Who Knew too Much, 1934) et L’Homme qui en savait trop (The Man Who Knew too Much, 1956)


Yasujirō Ozu :
Histoire d’herbes flottantes (Ukikusa monogatari, 1934) et Herbes flottantes (Ukikusa, 1959)


Sydney Franklin :
The Barrets of Wimpole Street (1934) et The Barrets of Wimpole Street (1957)


William Wyler :
Ils étaient trois (These Three, 1936) et La Rumeur (The Children’s Hour, 1961)


Marcel Pagnol :
Topaze (1936) et Topaze (1951)
 

Leo McCarey :
Elle et lui (Love Affair, 1938) et Elle et lui (An Affair to Remember, 1957)


Raoul Walsh :
La Grande évasion (High Sierra, 1941) et La Fille du désert (Colorado Territory, 1949)


Kô Nakahira :
Passions juvéniles (Kurutta kajitsu, 1956) et La Chaleur de l’été (Kuang lian shi, 1968)


Dick Maas :
L’Ascenseur (De Lift, 1983) et LAscenseur : Niveau 2 (Down, 2001)


Francis Veber :
Les Fugitifs (1986) et Les Trois fugitifs (Three Fugitives, 1989)

George Sluizer :
L'Homme qui voulait savoir (Spoorloos, 1988) et La Disparue (The Vanishing, 1993)
 
  
Michael Mann :
L.A. Takedown (téléfilm, 1989) et Heat (1995)


Jean-Marie Poiré :
Les Visiteurs (1993) et Les Visiteurs en Amérique (Just Visiting, 2001)


Ole Bornedal :
Le Veilleur de nuit (Nattevagten, 1994) et Le Veilleur de nuit (Nightwatch, 1997)


Michael Haneke :
Funny Games (1997) et Funny Games US (2007)


Danny & Oxyde Pang :
Bangkok Dangerous (1999) et Bangkok Dangerous (2008)
 
 
Takashi Shimizu :
Ju-on: The Grudge (2003) et The Grudge (2004)


Erik Van Looy :
Loft (2008) et Vertiges (The Loft, 2014)


Lisa Azuelos :
LOL (2009) et LOL USA (LOL, 2012)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire